Les systèmes d'exploitation destinés à la mobilité

Un peu d'histoire :

C'est dans les années 50 que les premiers systèmes d'exploitation sont apparus. Ils étaient orientés sur le traitement de données de cartes perforées et appliquaient le principe de traitement par lots ou batch. Très limités, ces systèmes d'exploitations étaient principalement utilisés pour les lourds calculs : statistiques, météo, administration, ...
Plus tard, dans Les années 60,l'arrivée de la multiprogrammation a permis de décupler les puissances des machines en partageant par planification la puissance du processeur entre différents programmes. Multics est un système d'exploitation sur le principe de la multiprogrammation.
Dans les années 70, les systèmes d'exploitation se sont mis au temps partagé. ils permettaient à plusieurs utilisateurs de se connecter sur un même ordinateur tout en faisant croire à chacun d'entre eux, qu'il était le seul utilisateur. UNIX est l'exemple d'un système en temps partagé.
Vers le milieu des années 70, les systèmes temps réel sont destinés à des donner des résultats correctement mais surtout les donner à temps? dans un délai déterminé. Windows CE, Embedded Linux, RTX, Palm OS, Symbian OS et VxWorks sont des exemples de systèmes temps réel.
Dans les années 90, avec la baisse des prix du matériel informatique, le développement de systèmes informatiques composés de plusieurs ordinateurs a mis l'accent sur les systèmes distribués et le partage des ressources. Amoeba, Andrew, Athena, Locus et Mach sont des exemples de systèmes d'exploitation distribués.

Les systèmes d'exploitation qui ont fait notre informatique d'aujourd'hui :

1965 - Multics  du Massachussetts Institute of Technology
1969 - UNIX
1973 - SYSMIC qui deviendra en 1978 PROLOGUE
1978 - CP/M
1981 - MS-DOS
1983 - GNU,  le premier système sous licence libre
1984 - MAC OS
1987 - Minix, OS/2
1989 - Symbian
1991 - Linux, qui est au départ une réécriture de Minix, Windows NT,
1994 - GNU/Linux et 4.4BSD
1995 - Windows 95
1996 - Windows CE RTX
1999 - MAC OS X, Blackberry OS
2007 - Android, IOS

Les systèmes d'exploitation et le  marché de la mobilité :

A l'origine, la mobilité s'est développé sur 2 axes: la téléphonie d'un coté et les PDA de l'autre. Symbian maitrisait le marché de la téléphonie (65% du marché en 2007) et Microsoft celui des PDA (95% du marché en 2005). Les marchés ont convergés avec l'apparition des smartphones et , d'un point de vue grand public, 5 systèmes d'exploitation (Android, Symbian, IOS, Blackberry et Windows) sont alors offerts aux choix des utilisateurs.
Concernant la mobilité en entreprise et principalement pour les matériels durcis, le choix est beaucoup plus restreint. De nos jours encore, c'est l'environnement Windows contre toute attente qui se positionne en tête des parcs installés. Android, seule alternative dans le monde de la mobilité durcies, continue de prendre des parts de marché mais doit se dép^cher de devenir une référence avant l'arrivée de Windows 10.

Les systèmes d'exploitation pour les parcs de mobilité durcis :

Durcis ou durable? L'un ne va pas sans l'autre. Dans le cas du choix d'un matériel durci, l'investissement fait que le décideur achète une durabilité forte. Il veut un produit résistant aux environnements de son travail mais il veut qu'il résiste longtemps. Les projets de mise en place de PDA, de smartphones durcis ou même de tablettes durcies, sont généralement amortis sur 3 ans. Il n'est pas rare, devant la résistance des matériels proposés, de constater une utilisation de PDA sur une durée bien plus importante de l'ordre de 5, 7 voir 10 ans!! Ces durées sont constatées et ont pu être réalisé à travers le système d'exploitation historique de la mobilité durcie: windows CE / Windows Mobile. Il est encore trop tôt pour savoir si Android sera capable d'apporter cette stabilité que Microsoft a construit sur plusieurs dizaines d'années.

Et demain ?

A ce jour, Microsoft continue de perdre du terrain face à Android. Mais pour combien de temps? La firme d'Albuquerque a laissé le champs libre à Google et son Android, porté par une nouvelle génération d'informaticien bercée à l'open source. Là ou Microsoft apportait sa vision du futur et une pérennité intangible, Android a réussi le pari de devenir pendant quelques années, meilleurs que son plus grand rival.
Mais attention; Microsoft annonce (enfin?) la révolution, "sa" révolution: Windows 10. cette réponse, si il n'est pas trop tard, permettra de reprendre le flambeau des systèmes windows mobile encore supportés jusqu'en 2022 et permettre peut être ainsi de revenir dans la course aux OS professionnels. 

Alors Android ou Microsoft ?

Il n'y a pas de bon ou de mauvais choix. Les deux solutions ont leurs propres intérêts. Ils s'inscrivent tout deux dans des systèmes  informatiques globaux, et doivent dans ce milieu complexe du parc de mobilité durable répondre aux besoin des utilisateurs, de responsable d'exploitation mais aussi être compatible avec les sécurités imposées par la direction des systèmes informatiques. Il n'y a pas une réponse valable pour tous mais une opportunité pour chacun de sélectionner le système exploitation et donc le matériel associé répondant au plus prêt des critères de votre projet.

 création de votre site ecommerce sur PowerBoutique